Reims, lieu de rassemblement des Jeunesses Patriotes

 

Reims, 4 janvier 2008: adieu aux sous-bois d’Azay-le-rideau et au château de la Belle au bois dormant, et bonjour à la salle des fêtes de la mairie de Reims… c’est la deuxième assemblée des Jeunes d’Union de la Droite Patriote, qui regroupent les adhérentes et adhérents de moins de trente ans. C’est aussi la perspective des élections municipales du printemps 2008: quatre listes présentées par l’Union de la Droite Patriote en Bretagne, et un certain nombre de candidats figurant sur des listes de droite française en Bretagne, et même dans les pays de la Loire et en Normandie… peu d’élus au bout du chemin, peut-être aucun, mais une expérience de démocratie participative qui continue, envers et contre tous les suppots de la mondialisation et de la dictature des bureaucrates départementaux associés. 

49 personnes dans la salle à 13h: le noyau dur d’Union de la Droite Patriote  autour du secrétaire général et des membres de l’association de philosophie politique et des délégués généraux, notamment en Bretagne [ listes Union de la Droite Patriote dans 4 communes ], en région Centre [ candidats sur des listes de droite française dans 2 communes ] et en Normandie [ liste U.d.P dans un village ].

14h: après le buffet campagnard dans le local, on ferme à clé et toute l’équipe rejoint les véhicules spécialement apprétés au covoiturage; direction nord de Reims vers un lieu qui sera tenu secret: une grande salle louée au sous-sol d’un immeuble banal où sont attendues 97 personnes, adhérentes et pour la plupart inscrites sur les listes Union de la Droite Patriote  aux élections municipales. Il convient de préciser qu’une vingtaine d’entre eux figurent sur des listes de droite française.

Alors une militante de s’exclamer auprès du secrétaire général: " Vous êtes sûr que nous sommes bien à la 2° réunion des Jeunes d’Union de la Droite Patriote ? ". Et Alexandre de Juziers, Secrétaire Général de l’U.D.P de répondre: " Oui, bien sûr. Mais en raison des circonstances, soit les municipales dans deux mois, il a été décidé de réunir tous les adhérents sans exception. Dans la salle, pouvant accueillir 200 personnes, vous voyez maintenant tout le monde: un emplacement à part, sur la droite, pour les adhérents de moins de 30 ans, et tout le reste, soit à peu près 80 personnes formant un bloc au centre et à gauche de cette salle. Pratiquement toutes celles et tous ceux qui se trouvaient dans le local à 13h vont s’asseoir sur les 31 chaises disposées autour de la tribune. "

On ne pouvait être plus précis; il est 14h40 et dans vingt minutes le secrétaire général va prononcer son discours devant les quelques 150 adhérents d’ Union de la Droite Patriote . Trois volets abordés: 1- les Jeunesses Patriotes, objet initial de cette réunion; 2- les listes présentées par Union de la Droite Patriote  aux élections municipales; 3- la perspective de continuation au delà du printemps 2008.


   
7° CONGRES DE REIMS


Un congrès annuel depuis 2001
Un comité directeur élu pour 4 ans depuis 2002
Un secrétaire général élu pour 4 ans depuis 2002
Un président de congrès désigné en son sein par le comité directeur depuis 2007
Une première participation aux élections municipales et cantonales de 2008
Une centaine d’adhérents et militants


 

Ce contenu a été publié dans Les Jeunesses Patriotes ou les Jeunes de l'Union de la Droite Patriote. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*